04 90 99 08 08 Contactez nous

Décryptage | Trésorerie – Prêts garantis par l’État : comment ça marche ?

Bruno Le Maire, Bpifrance et la Fédération Bancaire Française (FBF) annoncent le lancement aujourd’hui (mercredi 25 mars 2020) des prêts garantis par l’Etat.

Il s’agit d’un dispositif exceptionnel de garantie permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d’euros. Ce dispositif a pour objectif de faciliter l’octroi par les banques de prêts de trésorerie aux entreprises de toutes tailles. Ces financements leur permettront de disposer de la trésorerie nécessaire pour poursuivre leur activité et préserver l’emploi.

Il pourra couvrir tous les nouveaux prêts de trésorerie accordés à partir du 16 mars et jusqu’au 31 décembre 2020. Ces prêts ne pourront pas faire l’objet d’autre garantie ou sûreté.

Toutes les entreprises peuvent en bénéficier. Une condition : le respect des délais de paiement.

Comment ?

Les étapes pour les entreprises de moins de 5 000 salariés :

  • ETAPE 1 – Prendre contact avec son banquier, à distance dans un premier temps, par mesure de précaution sanitaire. Ce contact préalable avec le conseiller permettra d’organiser un rendez-vous. Le conseiller analysera la demande de prêt.
  • ETAPE 2 – Après avoir obtenu un pré-accord de la banque, l’entreprise devra se connecter sur la plateforme attestation-pge.bpifrance.fr pour obtenir un identifiant unique, qu’elle communique à sa banque.
  • ETAPE 3 – Sur confirmation du numéro unique par Bpifrance, la banque accorde le prêt. En cas de difficulté ou de refus de l’identifiant, l’entreprise peut contacter Bpifrance à l’adresse suivante : supportentrepriseattestation-pge@bpifrance.fr

Pour le premier mois de mise en œuvre du dispositif, jusqu’à fin avril 2020, une seule demande est possible par entreprise.

En cas de refus de la banque, il est possible de se rapprocher de la Médiation du crédit aux entreprises.

Pour les grandes entreprises (plus de 5 000 salariés ou un chiffre d’affaires supérieur à 1,5 milliards d’euros) qui répondent aux critères d’éligibilité, la demande du prêt garanti par l’État fera l’objet d’une analyse spécifique par le ministère de l’Économie et des Finances.

Quel montant ?

Le prêt garanti par l’État ne pourra dépasser un plafond de 25% du chiffre d’affaires HT 2019 constaté (soit l’équivalent d’un trimestre d’activités), ou du dernier exercice clos. Par exception, pour les entreprises nouvellement créées ou innovantes, ce plafond est fixé à 2 années de masse salariale.

Pour en savoir ⤵