04 90 99 08 08 Contactez nous

| Portrait | Opération AveC : Témoignage de Novanum, la SS2I en mode Start-Up

Implantée à Eyguières, Novanum innove et accompagne les entreprises et les collectivités dans leur transformation numérique. Elle a bénéficié d’un accompagnement et participé à des groupes de travail dans le cadre d’Avenir & Compétences, une opération menée par les CCI de la Région Sud et ses partenaires. Témoignage de Laurent Duvivier, Fondateur de Novanum.

Présentez-nous votre entreprise ?

On aime à le dire, nous sommes une SS2I en mode Start-Up. Nos activités nous amènent à développer des solutions innovantes en s’appuyant sur des grands acteurs de l’industrie logiciel tel que Visiativ Software. Novanum est constitué d’une équipe jeune et agile au sens propre comme au sens numérique du terme. Nous aimons les challenges et avons acquis un savoir-faire dans la digitalisation des entreprises.

Quelle est votre valeur ajoutée ?

Novanum travaille en partenariat avec des grands éditeurs de solution qui œuvrent dans la transformation numérique. Cela nous permet de répondre à la fois à toutes les structures, quelles soient petites ou grandes, et dans de très nombreux domaines (3D, GED, Qualité, Processus métier, e-commerce, RGPD, intranet collaboratif, …). Cette couverture fonctionnelle est très utile à nos clients qui souhaitent développer une stratégie à 360°. Enfin, la taille humaine de Novanum nous donne une flexibilité appréciée de nos clients pour répondre à leur besoin souvent immédiat.

Vous avez participé à notre opération AveC d’accompagnement des entreprises dans la gestion et l’anticipation des mutations économiques, notamment en matière de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Pourquoi ? Dans quels objectifs ?

Novanum est une entreprise du numérique, comme beaucoup, elle peine à trouver des talents. L’opération AveC est une bonne initiative et est pertinente dans notre région. Y participer me permet d’abord d’échanger avec des homologues sur ce sujet crucial qu’est le recrutement. Et j’espère porter la vision de ma petite entreprise du numérique, délocalisée des grandes villes mais dont le rayon d’action va au-delà des contours de notre métropole.

De quel accompagnement avez-vous bénéficié ? Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

J’ai fait réaliser un audit RH par l’intervention de Patricia MORENO de la CCI d’Arles. Cela a été un déclic et une prise de conscience. Depuis je multiplie des actions en faveur du recrutement mais pas seulement. Je porte une attention nouvelle à l’équipe en place sur divers plans : organisation du travail, acquisition et partage de compétences, bien-être, …

Les technologies révolutionnent notre environnement et entrainent de profondes mutations des compétences et des qualifications.

  • Quelles évolutions dans les compétences touchent votre métier ?

Il y a bien entendu des évolutions numériques tel que l’IA, le Big Data, la réalité virtuelle, la 3D, etc … qui nous demandent d’apprendre à maitriser ces technologies ou de recruter de nouveaux talents. Mais c’est cette multiplicité des technologies qui demande également à chacun un effort d’ouverture à celles-ci et une faculté à pouvoir les intégrer dans un projet d’innovation sans pour autant être un spécialiste. Donc nous avons besoin de personnes à l’esprit ouvert et surtout l’imagination fertile.

  • Quelles sont les priorités en termes de développement des compétences ?

Le partage et la collaboration est la base d’un groupe agile et permet le désenclavement des spécialités de chacun. Nous favorisons le transfert de compétences en interne. Nous encourageons également la formation via des plateformes e-learning. En 2019 nous allons mettre place également des actions en faveur du savoir-être, du développement personnel et du bien-être.

Vos projets à plus ou moins long terme ?

Amener l’entreprise à une certaine taille permettant de répondre aux demandes de nos clients et futurs clients. La création d’une équipe R&D pour développer des solutions verticales à destination de clients désireux d’innover par le digital.

Crédits photos : Mme Elodie MICCOLI