04 90 99 08 08 Contactez nous

Pratique | Paiement sans contact : le plafond passe à 50 euros

 

Dans le contexte de crise sanitaire et afin d’apporter une garantie sécuritaire supplémentaire dans l’acte d’achat, les banques françaises ont décidé de relever de 30 euros à 50 euros le plafond de paiement sans contact par carte bancaire, à partir du 11 mai prochain.

 

Accompagner la réouverture progressive des commerces

Fruit d’un travail étroit entre le ministère de l’Economie et des finances et le GIE Cartes Bancaires, cette évolution vise à renforcer la sécurité sanitaire dans le commerce de détail et ainsi à faciliter une reprise rapide de l’activité dans ce secteur. Elle constitue une nouvelle étape dans la politique de modernisation des moyens de paiement engagée par le Gouvernement dans le cadre de la Stratégie nationale sur les moyens de paiement.

« Les banques françaises ont répondu à l’appel en relevant le plafond de paiement sans contact. C’est une bonne nouvelle et une vraie simplification du quotidien pour tous les Français. C’est surtout un geste barrière important pour protéger la santé des consommateurs et des commerçants« , s’est ainsi félicité Bruno Lemaire.

Objectif : 70 % des paiements en magasin

Jusqu’à présent, les consommateurs français pouvaient effectuer des paiements sans contact par carte de 1 à 30 euros. 60 % des paiements par carte concernent des paiements de moins de 30 euros. Parmi eux, deux tiers sont réalisés en mode sans contact. Grâce au relèvement du plafond du paiement sans contact par carte à 50 euros, ce sont plus de 70% des paiements par carte en magasin qui pourraient être réalisés à terme en mode sans contact. Au-delà, il restera nécessaire d’insérer sa carte et de composer son code confidentiel sur le terminal de paiement.

En pratique

Il ne sera pas nécessaire de renouveler sa carte dans la grande majorité des cas. Selon les banques, ce relèvement pourra ne pas être automatique et nécessiter une action dont les clients seront prévenus : il faudra alors effectuer soit un retrait au distributeur, soit un paiement avec code afin de mettre la carte à jour.

Attention ! Toutefois le refus de paiement en espèce est illégal et passible d’une amende de 150 € (2e classe).