04 90 99 08 08 Contactez nous

Les projets d’infrastructures du Pays d’Arles

image article

 Le rôle de la CCI

A l’intersection de l’axe rhodanien et de l’axe Méditerranéen entre l’Espagne et l’Italie, le Pays d’Arles profite d’une situation stratégique. Aussi, de nombreux projets sont en cours sur ce territoire.

La CCI du Pays d’Arles joue un rôle actif aux côtés des maîtres d’ouvrages d’infrastructures (Etat, Conseil Général, Communes). Une bonne desserte du territoire constitue un atout majeur pour favoriser les activités économiques.
Elle veille donc à ce que les futures infrastructures voient le jour dans les meilleures conditions et répondent, notamment, aux enjeux économiques comme aux besoins des entreprises.

 

Le contournement autoroutier d’Arles – A54

Objectifs principaux

  • Garantir la continuité autoroutière A7-A54-A9 et améliorer la sécurité routière ;
  • Contribuer au développement économique local ;
  • Améliorer la qualité de vie des riverains de l’actuelle RN 113 au droit d’Arles et de Saint-Martin-de-Crau.

Enjeux

Plusieurs enjeux sont pris en compte dans la définition du projet de contournement d’Arles :

  • Les dynamiques de développement local
  • Les enjeux environnementaux forts,
  • La requalification de la RN113.

Description

Le projet consiste à achever la liaison autoroutière sur l’axe méditerranéen entre Espagne et Italie (A9-A54-A7-A8), par une section autoroutière d’environ 26 km entre le péage d’Eyminy à l’Ouest d’Arles et le péage de Saint-Martin-de-Crau.

Deux aménagements sont à réaliser :

  • Un tronçon autoroutier en tracé neuf en 2 x 2 voies d’environ 13 km au Sud d’Arles entre l’échangeur d’Eyminy, à l’ouest, et « Balarin » à l’Est d’Arles.
  • Une section de la RN113 à réaménager aux normes autoroutières sur une longueur d’environ 13 km avec un élargissement à 2 x 3 voies sur 3 km entre « Balarin » et « Saint-Hippolyte » et un réaménagement à 2 x 2 voies sur 10 km entre « Saint-Hippolyte » et la barrière de péage de Saint-Martin-de-Crau.

Sa mise en service est prévue à l’horizon 2020.

Principales caractéristiques

Plus d’informations sur le site de la DREAL PACA.

 

La liaison EST-OUEST au Sud d’Avignon – LEO

Objectifs principaux

  • Améliorer la desserte de l’agglomération d’Avignon en renforçant sa liaison aux principaux pôles régionaux ;
  • Délester le centre d’Avignon et faciliter les circulations de transit ;
  • Faciliter l’accès aux grands équipements structurants : gare TGV, hôpital, parcs d’activités (Courtine, Agroparc, Cap Sud, Les Angles, etc…)

Enjeux pour le Pays d’Arles

Le projet concerne le nord du Pays d’Arles ; les principaux enjeux sont donc :

  • L’amélioration de la desserte du nord du territoire ;
  • L’accessibilité des équipements structurants tels que la gare TGV.

Description

Le projet de liaison Est-Ouest au Sud d’Avignon (LEO) consiste à réaliser sur 15 km un contournement routier à 2 x 2 voies de l’agglomération d’Avignon.

Le projet comprend trois tranches :

  • T1 entre l’échangeur de Courtine Nord et Rognonas, incluant la déviation de Rognonas (mise en service en 2010) ;
  • T2 entre l’échangeur de Rognonas et l’échangeur de l’Amandier (RN 7) ;
  • T3 entre l’échangeur de Courtine Nord et le giratoire des Angles (RN 100).
 

La Rocade EST d’Arles

Objectifs et enjeux

  • Compléter le dispositif de déviation de la circulation de transit pour protéger les zones urbaines.
  • Améliorer son niveau de service, notamment en faveur du développement économique des zones nord d’Arles, dont la zone portuaire.

Description

Le projet consiste à prolonger la rocade au nord et à élargir à 2 x 2 voies les sections existantes.

  • Prolongement nord :
  • 1700 m. (dont 550 m. et un giratoire formant digue de protection)
  • profil voie de 7 m. 2 accotements de 2 m. bermes et dispositif de retenue
  • 3 ponts : canal du Vigueirat, voie ferrée locale, roubine de la Flèche
  • fossés avec dispositif de confinement des pollutions
  • traitement des espaces interstitiels en espace naturel
  • Doublement des 3 sections sud
  • RD 17 / Truchet – 350 m. côté est
  • Truchet / Grifeuille – 1400 m. côté est
  • Grifeuille / RD 453 – 1600 m. côté ouest
  • voie de 7 m. 1 accotement de 2 m. terre plein central paysager berme engazonnée et dispositifs de retenue
  • 1 pont sur le canal de la vallée des Baux
  • fossés avec dispositif de confinement des pollutions
  • traitement des espaces interstitiels en espace naturel

La mise en service du prolongement nord est prévu pour début 2015 ; le doublement est quant à lui prévu pour 2018.

 

Le désenclavement du Port fluvial d’Arles

Objectifs

  • Désenclaver le port fluvial par la création d’un franchissement de la voie ferrée
  • Permettre aux colis lourds d’être acheminés jusqu’au port ou depuis le port vers les entreprises de la zone industrielle nord

Description

Le projet consiste en la création d’un ouvrage d’art pour le franchissement de la voie ferrée existante. Les travaux devraient débuter en 2015.