Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 16 684 entreprises du Pays d'Arles

Crise énergétique : nouvelles mesures pour accompagner les entreprises

Jeudi 27 octobre, la Première ministre, Elisabeth Borne a donné une conférence de presse pour annoncer trois nouveaux dispositifs afin d'accompagner entreprises, collectivités et institutions publiques face à la hausse des prix de l'énergie.
  • #Actualités
  • #CriseÉnergétique
  • #HausseDesPrix
  • Crise énergétique : nouvelles mesures pour accompagner entreprises, collectivités et établissements publics
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Vendredi 28 octobre 2022

    D'ici 2023, les prix des marchés du gaz et de l'électricité devraient être plus de dix fois supérieurs à ceux de l'année 2020. Afin de faire face à cette hausse des prix, Elisabeth Borne a dévoilé trois mesures pour aider les entreprises, les associations, les collectivités et les établissements publics, pour un total d'environ 12 milliards d'euros.

     

    Première mesure, baptisée « amortisseur électricité »

    Cette aide sera à destination des TPE ne profitant pas du bouclier tarifaire, des PME et toutes les collectivités publiques. L'Etat prendra en charge 50 % du surcoût au-dessus d'un prix de référence fixé à 325 €/MWh. La diminution du prix sera visible directement sur la facture, et l'Etat versera une compensation financière aux fournisseurs d'énergie par le biais des charges de service public de l'énergie.

     

    Aides guichet amplifiée et simplifiées pour les entreprises les plus consommatrices d'énergie

    • Pour l'électricité, ces aides seront appliquées aux entreprises les plus consommatrices et non-couvertes par l’amortisseur électricité
    • Pour le gaz, elles s'adresseront à toutes les entreprises

     

    Prolongation et amplification du filet de sécurité pour les collectivités

    Pour 2023, en plus de l'amortisseur électricité, le filet de sécurité couvrira les surcoûts associés au prix du gaz. Un soutien financier représentant au total près de 2,5 milliards d'euros pour aider les collectivités face à la hausse des prix.

     

     

    À noter que l'ensemble de ces dispositifs s'ajoutent à ceux déjà en place.

     

     


    Plus d'informations :

    Nos dernières actualités