fbpx
04 90 99 08 08 Contactez nous

Initiative| Electrosteel regorge d’ambition pour Arles 

Spécialisée dans les canalisations en fonte ductile, l’entité européenne du groupe indien veut s’étendre à Arles avec de nouvelles unités et des dizaines d’emplois à la clé. 

La zone industrielle nord est peu coutumière des visites d’ambassadeur. Mais il fallait bien un tel déplacement, en mai, pour soutenir le projet de Cyrille Hahang, directeur général délégué d’Electrosteel France & Europe. L’entreprise stocke, conditionne et commercialise depuis ses 30 000 m2 d’installations arlésiennes des canalisations en fonte ductile, produites par le groupe Electrosteel en Inde (700 millions d’euros de chiffre d’affaires, 4 500 employés), pour les réseaux d’eau potable et d’assainissement, les réseaux d’irrigation et d’incendie. Elle fournit des opérateurs publics et privés en France mais exporte aussi vers l’Europe, en Afrique et en Amérique du Sud. Son dirigeant, après l’extension des bureaux, va créer un atelier de fabrication de tuyaux avec revêtement extérieur en béton sur 1 500 m2 ainsi qu’une unité de production de raccords, toujours à Arles, entre fin 2021 et le 2ème semestre 2022. Mais il porte un autre projet, potentiellement générateur de 230 emplois. « Nous voudrions développer une unité de production décarbonée de tuyaux à partir du recyclage de gisements de ferrailles européens afin de proposer une fabrication française pour l’exporter vers l’Europe et l’Afrique. En fonction des technologies mises en œuvre, l’investissement avoisinerait les 10 à 15 millions d’euros. Nous espérons une aide du plan France Relance » indique Cyrille Hahang désireux de le concrétiser pour 2023.  

 

 

Rayonnement international 

2ème acteur européen de son secteur, Electrosteel France & Europe revendique d’approvisionner 20% des chantiers français. Il réalise 68 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie une centaine de salariés dont 45 à Arles. Pour l’ambassadeur de l’Inde, Jawed Ashraf, cette ambition conforterait les liens et échanges de savoir-faire et de connaissances entre son pays et la Provence. Le projet pourrait apporter des trafics complémentaires au port fluvial d’Arles. Le président de la CCI du Pays d’Arles, Stéphane Paglia, et le maire d’Arles, Patrick de Carolis, qui ont accompagné le parcours arlésien du diplomate aux côtés de l’agence Provence Promotion lui en ont vanté tous les atouts.