fbpx
04 90 99 08 08 Contactez nous

Création d’Entreprise | L’entrepreneuriat féminin imprime sa marque 

La CCI veut accroître la création et le développement d’entreprises par des femmes sur le pays d’Arles. Un incubateur va voir le jour afin d’accélérer la prise d’initiatives.  

« En pays d’Arles, 34,5% des entreprises sont dirigées par des femmes, c’est plus que dans les départements voisins mais on ne peut pas s’en satisfaire sur un tissu économique local composé à 98% de TPE/PME ! » indique Julie Escalier, vice-présidente de la CCI, elle-même à la tête de trois agences immobilières. La jeune femme s’investit donc pour fonder sur le territoire un incubateur dédié à l’entrepreneuriat féminin. Des assises en mars 2018 en ont défini les contours. « Le projet suscite un vif intérêt, dit-elle. Nous le concevons comme un tiers-lieu, avec la volonté de pousser l’expérience très loin en matière d’accompagnement, de partage avec des experts, de services, comme une crèche inter-entreprises, d’accessibilité à l’information, la formation ou de technologies. Il doit être d’avant-garde dans tous les sens du terme ! ». L’initiative a été un peu freinée par la difficulté à dénicher le bâtiment adéquat, puis par le coronavirus, mais elle devrait se concrétiser dans les prochains mois. « Cet incubateur développera un modèle généralisable ailleurs pour booster leurs potentiels, les rassurer sur leur légitimité et leur capacité à assumer des responsabilités qu’elles questionnent trop souvent. Des parrains et marraines joueront le rôle de « bonnes fées » pour lever les craintes à pénétrer le labyrinthe de la création d’entreprise ! ».  

L’exemplarité en référence 

Conseillère financière indépendante passionnée par les « dossiers complexes », viticultrice et présidente de « Femmes Chefs d’Entreprises » (FCE) à Arles, Nadine Auger entend bien accélérer l’évolution des mentalités.  « L’exemplarité aide à se projeter, à faire face aux regards et réflexions qui peuvent accentuer le sentiment de ne pas être « conforme » pour une fonction, une mission. Même si les choses changent dans le bon sens, j’y ai parfois été confrontée. Il faut que les jeunes filles croisent de plus en plus de femmes là où elles ne les attendent pas pour que ces modèles les débarrassent des barrières qu’elles s’imposent… Nous avons des arguments à défendre pour approfondir les mutations vers une plus grande égalité ! ».

FCE a tenu début octobre son congrès national à Nice.