fbpx
04 90 99 08 08 Contactez nous

Nouveau | Un plan exceptionnel de soutien à la filière viticole

La filière viticole subit de plein fouet les effets de l’instauration de taxes américaines sur les importations de vin, ainsi que la fermeture administrative des bars et restaurants due à la crise sanitaire du Covid-19.

Selon la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS), les exportations de vins ont reculé de 12 % à 1,84 milliard d’euros au premier trimestre 2020 avec une chute de près de 20 % sur le seul mois de mars. Ce sont plus de 85 000 entreprises (exploitations, caves coopératives, négociants vinificateurs) qui sont concernés partout en France.

Un plan de soutien annoncé par le Gouvernement

En plus des mesures de soutien aux entreprises déjà existantes et auxquelles le secteur est pleinement éligible (fonds de solidarité, prêt garanti par l’Etat, report de cotisations socialeset d’impôts, chômage partiel…), le Gouvernement a dévoilé un plan de soutien à la filière viticole, destiné à l’aider à surmonter la crise.

Trois mesures de soutien exceptionnelles et spécifiques

▶ Exonérations de cotisations sociales pour les TPE et PME les plus en difficulté ;

▶ Un dispositif de distillation de crise à hauteur de 140 millions d’euros;

▶ Une relance de notre demande d’un fonds de compensation au niveau européen.

Une clause de revoyure sera organisée dans les prochaines semaines pour renforcer le plan si nécessaire, notamment via une aide supplémentaire aux distilleries.

Pour mémoire, la semaine dernière, huit organisations, représentant la filière agricole et commerciale du vin avaient appelé l’État à l’aide, demandant « au moins 500 millions d’euros ».