fbpx
04 90 99 08 08 Contactez nous

École Nationale de la Photographie : Prix Focus #2 Le Vivant

Lors de cette deuxième édition, les étudiant.e.s et jeunes diplômé.e.s (promotion 2017, 2018 et 2019) de l’ENSP sont invité.e.s à réfléchir à la thématique du vivant. Ils pourront proposer une à quinze images répondant à cette thématique. Cette année, une partie du jury est renouvelé pour permettre un regard nouveau et changeant en fonction de la thématique.

Le Jury 2020

Jean-Christophe Arcos, commissaire d’expositions, critique d’art, direction et programme artistiques, responsable de la Fabrique du regard Le Bal

Nicolas Fernandez, paysagiste concepteur – DPLG à Atelier NDF, Responsable de la cellule Paysage à Archi5 et Co-Fondateur du Bouillon Lab

Christian Gattinoni, artiste photographe, critique d’art, rédacteur en chef de la revue lacritique.org, commissaire d’exposition

Marie Gautier, directrice artistique associée du 62e Salon de Montrouge, curatrice et critique d’art

Emilia Genuardi, fondatrice et directrice du salon a ppr oc he

Thierry Grouleaud, directeur général adjoint, directeur des productions Havas Paris et fondateur Havas Gallery

Nicolas Havette, directeur artistique Fondation Manuel Rivera-Ortiz et galerie Sauvage

Anna Labouze & Keimis Henni, directeur.trice artistiques des Magasins Généraux, curateur.trice et fondateur. trice d’Artagon

Sophie Léron, fondatrice et dirigeante de Permis de faire

Julie Morel, artiste

Camille Prunet, Dr. en esthétique et sciences de l’art, enseignante chercheuse, critique d’art

Madé Taounza, agent de photographes chez Eyemade et galeriste

 

PRIX FOCUS #1 : PORTRAIT

LAURÉATE EMMA RIVIERA

Photographie extraite de la série USA, 2018

« J’ai découvert Desmond via un article sur les dragkids. Peu de temps après, en voyage aux États-Unis je tombe sur lui et sa mère à Coney Island. Immédiatement je lui demande de le prendre en photo, il commence à prendre la pose, le plus naturellement du monde, en pleine rue.

Cette rencontre inattendue et les photos de street photography réalisées là-bas m’ont poussé à revenir à New-York en 2019 pour continuer mon projet entamé avec Desmond. »

Après une licence de cinéma à la Sorbonnes, Emma Riviera entre en master à l’École nationale supérieure de photographie. Impliquée au sein de l’Association des étudiants de son école, elle participe au commissariat de l’édition 2019 de leur exposition collective WIP, Work in progress.

@emmsi.r

PRIX FOCUS #2 : LE VIVANT

LAURÉAT QUENTIN CARRIERRE

Cette série d’images relève avant tout d’un travail de montage. Celui-ci est constitué d’images collectées dans le journal et mises en relation avec ce que les moteurs de recherche nomment leurs « images similaires », résultant d’une recherche générée par un algorithme.

Chaque image de presse a été choisie pour son caractère propre à interroger la place de l’homme à notre époque : situé entre le vivant — plus particulièrement l’animal — et la machine.

Par le recours à l’algorithme, le protocole est à l’image de cette problématique : un travail réalisé par la collaboration d’un humain et d’une machine.

Mais l’utilisation de l’algorithme nous invite également à porter un regard critique sur notre usage contemporain de l’image. Que nous dit le non-vivant sur notre manière de regarder les images ? Et comment penser la différence d’interprétation entre l’homme et la machine à travers la comparaison d’images ?

quentincarrierre.com